top of page
AdobeStock_153102089_edited.jpg

Dyspareunie & vaginisme

Dyspareunie

La dyspareunie est une douleur ressentie juste avant, pendant ou après les rapports sexuels, au niveau de la région génitale.
La femme peut ressentir une douleur dans la région vulvaire, dans la zone du col de l’utérus, au niveau de l'utérus ou au niveau lombaire.
La dyspareunie a un impact majeur sur le plan émotionnel et psychologique.


La localisation de la douleur permet de déterminer le type de dyspareunie.
Celle-ci peut être superficielle ou profonde :

La dyspareunie superficielle ou « d’intromission » se caractérise par une douleur ressentie à l'entrée du vagin au début de la pénétration du partenaire.
La dyspareunie profonde se manifeste par une douleur au niveau du col de l'utérus ou du bas-ventre, qui survient lors d'une pénétration vaginale profonde et qui est plus intense en fonction des positions lors des rapports sexuels.


Les douleurs à la pénétration peuvent être caractérisées en fonction de leur période d’apparition :
La dyspareunie primaire : la personne la ressent dès ses premiers rapports sexuels.
La dyspareunie secondaire survient plus tard dans sa vie sexuelle.
Une dyspareunie permanente signifie que la personne ressent des douleurs lors de chaque rapport.
Une dyspareunie intermittente est une douleur qui ne survient qu'à certains moments, avec certains partenaires ou dans certaines 
positions.


Vaginisme

Le vaginisme est une action réflexe musculaire, involontaire et incontrôlable qui empêche de façon persistante toute pénétration vaginale désirée.
Sa prévalence serait comprise entre 5 à 10% des femmes.

La rééducation proposée nécessite une grande délicatesse, une participation active de la patiente afin que les techniques de détente et de relâchement périnéal soient pleinement efficace.

les clés de vénus.png
bottom of page